Mediator : le « Canard » retrouve un brevet de 1966 décrivant une activité anorexigène

Le Canard enchaîné de ce mercredi 12 octobre révèle que les laboratoires Servier ont déposé aux Etats-Unis dès 1967 – via la société Science Union et Cie, une société créée par Servier – un brevet indiquant les propriétés de coupe-faim du Mediator dont il présente “l’activité anorexigène, analgésique, anticonvulsivante et de régulation du métabolisme des lipides”.
Mieux : le document montre que le même brevet aurait été déposé en France en 1966.

Les informations publiées par le Canard confirment que Servier connaissait les propriétés de coupe-faim du Mediator et qu’il les a mises en avant très tôt et devant les propriétés “de régulation du métabolisme des lipides”.

Réaction d’Irène Frachon, le médecin qui a dénoncé le scandale du Mediator :  “Un mensonge de quarante ans et ses conséquences meurtrières, c’est inimaginable, et pourtant c’est écrit là”.

Le Canard enchaîné, en kiosque, 1,20 euros.