Mediator : l’Assemblée vote une loi sur le contrôle des médicaments

Suite à l’affaire du Mediator, cet anti-diabétique utilisé comme coupe-faim et qui aurait causé la mort de 500 à 2000 personnes en France, les députés de l’Assemblée Nationale viennent d’adopter une loi qui réforme le contrôle des médicaments.

Ceci afin de mettre en place une meilleure traçabilité des intérêts entre les professionnels de la santé et le système de vente en pharmacie. Adoptée à une très grande majorité (309 voix pour, 31 voix contre), même les socialistes ont favorisé l’émergence de cette loi réactive que certains appellent la loi « anti-Mediator ».

Lire aussi