La ministre des Affaires sociales Marisol Touraine interrogée sur i>Télé hier, a annoncé qu’elle était contre la fiscalisation des allocations familiales parce que “au fond, cela aboutirait à ce que des ménages modestes qui ne paient pas aujourd’hui d’impôt soient touchés”. Mais la ministre soutient qu’une “réforme de l’organisation des prestations familiales s’impose”. Peut-être une baisse du nombre des bénéficiaires. Car l’époque est à l’économie, le gouvernement réfléchit à des mesures visant à rétablir dès 2016 l’équilibre de la branche famille de la Sécurité sociale.
Voir l’interview sur i>Télé du lundi 18 mars
(Le volet des allocations familiales est abordé à la 7ème minute)

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo