Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, a annoncé le lancement d’un programme national d’amélioration de la gestion des lits auprès de 150 établissements de santé, à l’occasion de la visite des urgences du groupe hospitalier Paris Saint-Joseph le 26 avril. Il s'agit d'un plan conçu pour désengorger les urgences. Il sera piloté par les agences régionales de santé (Ars) et l’Agence nationale d'appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (Anap).
Il devrait permettre notamment de réduire les délais d’admissions des patients dans les services, le nombre de lits inoccupés, les transferts de patients des urgences vers d'autres hôpitaux, le temps passé par les médecins urgentistes et les soignants à chercher des lits pour hospitaliser les patients accueillis aux urgences.

Concrètement, 150 établissements de santé, sélectionnés par les Ars, seront accompagnés par l’Anap pour mettre en œuvre une nouvelle organisation des urgences.