Marisol Touraine restera en charge de la Santé au sein du ministère des Affaires sociales. Elle sera soutenue dans sa tâche par deux secrétaires d’Etat : Laurence Rossignol à la Famille et aux Personnes âgées et Ségolène Neuville au Handicap et à l’Exclusion.

 

Qui sont elles ? 

Laurence Rossignol, née le 22 décembre 1957 est membre du Parti socialiste, sénatrice de l’Oise et secrétaire nationale du Parti socialiste chargée de l’environnement. Elle est aussi connue pour son engagement féministe. Titulaire d’un Dea de droit et chargée de TD en droit de la Sécurité sociale, elle a travaillé comme journaliste juridique à la Vie ouvrière, journal de la Cgt, avant d’intégrer les cabinets socialistes. En 1983, elle suit les questions législatives à caractère social. En 1993, elle devient chargée d’étude à la Mnef, devenu la Lmde. Entre 1999 et 2004, Laurence Rossignol siège au Conseil économique et social. Elle est également membre de  la délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances. Dans les années 1970, Laurence Rossignol s’était engagée dans le combat féministe et auprès du Mlf. Elle a milité pour la cause des femmes et notamment, pour le droit à l’Ivg. Tout au long de sa carrière politique, elle restera marquée par ces combats. Elle participe à de nombreuses commissions consacrées au droit des femmes, notamment au secrétariat du Parti socialiste. 

Dans ses nouvelles fonctions, elle devra s’atteler à deux missions restées en suspens avec le remaniement ministériel : prendre des mesures pour la famille, hors du cadre de la loi, abandonnée par le précédent gouvernement, et la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement. Elle devra également faire passer une réforme potentielle des prestations familiales. Celles-ci risquent d’être malmenées par la baisse annoncée pour la branche famille des recettes issues des cotisations sociales et patronales.

 

Ségolène Neuville est née le 21 juin 1970. Elue députée en juin 2012 dans la troisième circonscription des Pyrénées-Orientales. Elle siège à la commission des Affaires sociales et de la délégation aux Droits des femmes et à l’égalité des chances entre hommes et femmes de l’Assemblée nationale. Ségolène Neuville est également médecin au service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital de Perpignan.

Elle devra négocier avec les très actives associations de familles des personnes handicapées ainsi qu’avec celles chargées de la très grande précarité, qui veillent à ce que le plan contre la pauvreté mis en place par Jean-Marc Ayrault soit mené à son terme