Ma nouvelle mutuelle fusionne avec la mutuelle familiale

De taille, d’histoire et d’implantation géographique différentes,la Mutuelle Familiale et Ma Nouvelle Mutuelle ne feront bientôt plus qu’une. Léonora Tréhel, présidente de la première et Roland Blanc, président-fondateur de la seconde, nous présentent ce projet d’avenir, qui a été validé par l’Assemblée générale.

Quelles sont les raisons qui vous ont conduits à fusionner ?

Roland Blanc : Le réalisme, et une vision commune de ce que doit être la santé pour tous. Notre mutuelle est en bonne santé économique, mais la mise en place de Solvabilité 2* et l’accord de gén.ralisation de la complémentaire santé en entreprise nécessitent des compétences techniques et des structures financières qui nous font en partie défaut. Nous avons choisi de nous adosser à La Mutuelle Familiale car c’est une mutuelle amie, solide, qui nous a apporté des garanties sur le maintien de l’emploi de nos salariés et dont nous partageons l’éthique et les valeurs.

Qu’est-ce qui fait la spécificité de Ma Nouvelle Mutuelle ?

R. B. : A l’origine petite mutuelle protégeant moins de 2 000 personnes, nous avons su fédérer une vingtaine d’autres mutuelles complémentaires du sud de la France. Notre capacité à créer un réseau, à le faire fonctionner et grandir est donc reconnue.

Léonora Tréhel :  Ma Nouvelle Mutuelle a su évoluer, s’adapter à son environnement et rassembler autour de son projet, ce sont des atouts importants dans le cadre de notre fusion, qui est une fusion offensive, de développement.

Pourquoi cette fusion va-t-elle modifier l’Adn de La Mutuelle Familiale ?

L. T.  D’abord parce que ce nouveau rayonnement géographique va renforcer notre stature nationale. Ensuite parce que nous allons nous enrichir des compétences des équipes de Ma Nouvelle Mutuelle, de leur histoire, de leur manière de travailler… Avec les salariés, les responsables nationaux, les adhérents qui, demain, rejoindront notre Assemblée générale comme délégués, va se construire, progressivement, une nouvelle identité. Pendant deux ans, les agences de Ma Nouvelle Mutuelle vont conserver leur nom auquel sera ajouté la signature. La Mutuelle Familiale. Côté. Mutuelle Familiale, «Entre nous la solidarité» sera remplacée par « Ma Nouvelle Mutuelle». A terme, toutes les agences porteront cette identité emblématique de notre fusion. La concentration des acteurs en complémentaire santé est croissante. La proximité avec les adhérents, pilier du mouvement mutualiste ne va-t-elle pas en pâtir ?

L. T. : C’est une question essentielle. Parmi les réponses déjà apportes, il y a les Comités d’animation régionale (Car), interfaces entre les adhérents d’un territoire et le conseil d’administration. Nous allons donc créer un nouveau Car pour le sud de la France. Mais il faut aller plus loin. A nous d’inventer, avec nos amis de Ma Nouvelle Mutuelle, de nouveaux services de proximité qui répondent aux attentes de nos adhérents. 

 

* Réforme européenne qui vise à garantir que les sociétés d’« assurances » ont la capacité de respecter les engagements qu’elles prennent auprès de leurs clients.

L’Union en chiffres…
Après sa fusion avec Ma Nouvelle Mutuelle, La Mutuelle Familiale compte désormais 253 000 bénéficiaires, 276 salariés et 48 agences de proximité.
Ma Nouvelle Mutuelle a été créée en 2007. Son siège social se trouve à Avignon  (Vaucluse). Elle emploie 53  salariés et compte 46 000  adhérents. Elle dénombre 23 agences, essentiellement installées en Provence-Alpes-Côte d’Azur et en Languedoc- Roussillon.