Navigation article

Solidarité

Libre : le combat de Cédric Herrou sur grand écran

Le documentaire Libre raconte le combat de Cédric Herrou, agriculteur qui se bat au nom du « principe de fraternité ».

Cédric Herrou, agriculteur dans la vallée de la Roya (près de la frontière italienne), accueille des migrants qui arrivent à pied de Vintimille (Italie). Son combat ? Faire abolir le délit de solidarité. Le film Libre, sorti au cinéma le 26 septembre, réalisé par Michel Toesca, raconte son histoire. Première étape historique : dans une décision du 6 juillet, les Sages ont abrogé plusieurs dispositions de la loi punissant l’aide au séjour irrégulier des étrangers lorsque celle-ci est désintéressée, au nom du « principe de fraternité ».

L'histoire

Cédric Herrou, agriculteur, cultive ses oliviers, dans la vallée de la Roya, au sud de la France frontalière avec l’Italie. Un jour, il croise la route de migrants et décide, avec d'autres habitants, non seulement de les accueillir, mais aussi de les aider à déposer leur demande d’asile. Seulement voilà, sa démarche est hors la loi...

Faire bouger les lignes

Le réalisateur Michel Toesca est un réalisateur engagé. Il dresse le portrait d'un citoyen, Cédric Herrou, qu'il connaît depuis longtemps, pour lequel il a de l'estime et cela se voit à l'image. On suit le combat d'un homme déterminé à aider des hommes, des femmes et des enfants épuisés, perdus, hagards... Il les nourrit, les héberge et les accompagne dans leurs démarches pour effectuer une demande d’asile auprès des autorités administratives.

Mais surtout, le documentaire dénonce les aberrations de la loi et ce qu'elle broie. Il donne aussi la parole de manière subtile à des militants et bénévoles tout en gardant leur anonymat. Le réalisateur pose en boucle la question de la liberté du citoyen à aider, accueillir des humains en souffrance tout en respectant la loi.

« Pour moi, c’est un film politique, un film sur les droits politiques, question inhérente à notre condition d’être humain. Cédric et moi nous sommes toujours définis comme des citoyens qui réagissent à une situation particulière, et non comme des militants. Ce film est un geste de création qui se pose comme une action de résistance. Le cinéma joue dans ces cas-là un rôle essentiel », déclare Michel Toesca.

Libre, documentaire français réalisé par Michel Toesca, 1 h 40. Date de sortie : 26 septembre 2018.

Vos réactions

Dans la même rubrique

Société

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction