Navigation article

Hôpital

Les urgences en surchauffe

Avec la canicule qui s'étend à toute la France, les services d'urgence sont saturés. Patrick Pelloux, président de l'Association des médecins urgentistes de France, lance un cri d'alarme.

Pour Patrick Pelloux, président de l'Association des médecins urgentistes de France (Amu), les services d'urgences sont à flux tendus avec des problèmes d'effectifs, alors que la canicule s'étend sur toute la France.

Des services saturés

Selon, l'urgentiste qui avait alerté lors de la canicule en 2003, certains services d'urgence sont saturés comme l'hôpital La Timone à Marseille, dont les équipes ont lancé une pétition ouverte à tous pour obtenir des renforts. Patients âgés, atteints de maladies chroniques, personnes sans domicile fixe, mais aussi des sportifs ou travailleurs de force... une foule de personnes qui attendent des heures - jusqu'à dix heures à l'hôpital Lariboisière de Paris - avant d'être pris en charge.

Patrick Pelloux garde en mémoire la catastrophe de 2003, surtout que depuis, la situation des les hôpitaux s'est beaucoup dégradée. Les services d'urgence ne cessent de recevoir du monde, hiver comme été.

Du côté du ministère de la Santé, Agnès Buyzin, affirme que la situation est maîtrisée. La ministre très présente sur le terrain n'a pas encore déclenché le plan blanc. Santé publique France, diffuse pour le grand public des points de situation nationaux intitulés Système d’alerte canicule et santé.

Aujourd'hui, c’est quasiment toute la France métropolitaine qui est placée en vigilance orange par Météo France.

 

 

Vos réactions

Dans la même rubrique

Protection sociale

Bien-être

Santé

Audition-vision

Trop de bruit au travail

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction