Les repas conviviaux, c’est tellement meilleur !

Une petite cinquantaine de convives sont à table dans une salle située au rez-de-chaussée du restaurant d’entreprise Marengo de Toulouse. Actifs et retraités, hommes et femmes, issus de métiers et services différents à la Sncf… : ils ont répondu présent, ce 20 septembre, au déjeuner organisé dans le cadre de l’action « Plus saine la vie ».

Ce repas, servi à table – et non, comme d’habitude, en self-service –, est animé par le Dr Corinne Marcouyeux, médecin spécialiste de la nutrition, consultante au service médical Sncf de Toulouse. Elle y assure une consultation hebdomadaire pour les cheminots ayant des problèmes endocriniens, de diabète ou d’obésité. C’est elle qui a élaboré le menu servi ce jour-là, en lien avec l’entreprise de restauration du comité d’établissement.

Après une brève introduction de Marie-Christine Mongis, l’une des deux infirmières chargées de la consultation en équilibre alimentaire au centre médical régional, le Dr Marcouyeux rappelle les aspects positifs du repas partagé. « C’est un moment convivial et de réjouissance, on savoure la nourriture sur le plan gustatif et visuel ! Or, manger a de plus en plus une image négative, synonyme de prise de poids, de problèmes digestifs… C’est le cas quand l’alimentation n’est pas adaptée à nos besoins. »

Elle a ensuite présenté chaque plat, en commentant brièvement sa valeur nutritionnelle, répondant aux quelques questions posées : « Pour faciliter la digestion, les fruits doivent être mangés à distance des repas », « les laitages sont essentiels pour leur apport en calcium, et il y en a beaucoup plus dans les fromages que dans les yaourts, par exemple, à quantité égale », « les oléagineux contiennent des vitamines et il est bon de varier les huiles, car elles ont des apports nutritifs différents ».

A la sortie, des dépliants sur les bienfaits d’une alimentation équilibrée étaient distribués aux participants par des membres des services médical et d’action sociale, partenaires de l’initiative aux côtés de la Caisse de prévoyance, de Mutuelle Entrain Midi-Pyrénées, de la direction régionale, du Cer, de l’Union sportive des cheminots français (Uscf), etc.
A noter que la mutuelle, outre l’information qu’elle diffuse en amont auprès de ses adhérents, a participé directement en finançant une partie du repas.