En décembre dernier, Marisol Touraine annonçait que les conditions n’étaient pas réunies pour lever l’interdiction du don du sang par les homosexuels. Le rapport du député socialiste, Olivier Véran remis mardi recommande de mettre fin à cette éviction. Il préconise qu’au lieu de se focaliser sur “l’orientation sexuelle” du donneur, le questionnaire de santé préalable au don analyse ” le niveau de risque individuel” : partenaires multiples, rapports non protégés ou pratiques à risques.