Le thermalisme est efficace pour lutter contre le surpoids et l’obésité. C’est ce que révèle l’étude Maâthermes, la première sur la question.

Elle a été réalisée de mars 2007 à juillet 2008 dans cinq stations thermales, auprès de 257 personnes en surpoids ou obèses, âgées de 51 ans en moyenne. Ces dernières ont été tirées au sort pour effectuer soit une cure de 3 semaines soit bénéficier d’un suivi par le médecin traitant.

Résultat : non seulement, la cure se montre plus pertinente que le traitement de médecine de ville mais les curistes ont perdu en moyenne 4,6% de leur poids au bout 14 mois. Soit autant que s’ils avaient suivi un programme de modificiation d’hygiène de vie -changement d’alimentation, activité physique… dont la durée habituelle est de 16 à 26 semaines- ou que s’ils avaient pris un médicament, style Alli.

Autre avantage : la cure n’entraîne aucun effet indésirable. Actuellement, le surpoids affecte 31,9% de la population française et l’obésité 14,5%. Environ 55 000 personnes suivent une cure chaque année pour cette indication. Les conclusions de l’étude Maâthermes pourrait encourager les médecins à en prescrire davantage à leurs patients.

Plus d’infos sur www.afreth.org

Notre article précédent :