Les virus s’invitent chaque année aux premiers frimas et envahissent notre système respiratoire et digestif. L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) rappelle les bons gestes à adopter cet hiver pour limiter la transmission des gastro-entérites, grippes, bronchiolites, bronchites et habituels rhumes et rhinopharyngites. Les virus respiratoires se transmettent par les postillons, les éternuements, la toux, la salive, les mains des personnes infectées, le contact d’objet contaminés (jouets, tétines, bouton d’ascenseur,…) ou tout simplement par l’air confiné lorsque le malade occupe une pièce fermée. Les gastro-entérites non-inflammatoires sont dues à des bactéries de type staphyloccoque doré ou à des virus comme le rotavirus ou l’adénovirus. On les ingère avec des aliments contaminés ou par contact avec des surfaces et des objets souillés. Et une fois dans l’organisme, les germes se multiplient et perturbent le fonctionnement de l’intestin.

Adopter les gestes barrières

Or pour limiter la propagation des infections, il existe des « gestes barrières » :

se laver les mains plusieurs fois par jour avec un savon liquide (le pain de savon n’est pas aussi hygiénique car il reste humide), pendant 30 secondes, sans oublier de se frotter les ongles, le bout et les jointures des doigts ainsi que les poignets. Une solution hydro-alcoolique peut remplacer le savon. Ce geste est indispensable après s’être mouché, avoir toussé ou éternué, après avoir rendu visite à une personne malade, après chaque sortie à l’extérieur et bien sûr avant de préparer les repas ou de passer à table.

se couvrir la bouche (dans sa manche ou un mouchoir en papier à usage unique) dès que l’on tousse, éternue ou crache.

porter un masque chirurgical (que vous trouverez en pharmacie) lorsque l’on est malade. En effet, en cas de toux ou d’éternuements, des milliers de particules infectieuses contaminent l’air de toute une pièce pour plusieurs heures. C’est pourquoi il faut aussi penser à aérer le logement pour renouveler l’air.

éviter de serrer les mains et d’embrasser si vous êtes malade et d’éviter dans la mesure du possible de promener les enfants en bas âge dans des lieux publics très fréquentés comme les centres commerciaux.