Navigation article

Vaccination

Le tétanos est encore présent en France

35 cas de tétanos ont été déclarés en France entre 2012 et 2017, d'après le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (Beh). D'où l'importance de la vaccination.

Selon Santé publique France, 35 cas de tétanos ont été déclarés en France entre 2012 et 2017. Des chiffres publiés dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (Beh). 

La vaccination aurait pu empêcher la maladie

Le tétanos a infecté 35 personnes en France de 2012 à 2017, dont huit sont décédées, alors que la vaccination aurait permis d’éviter la totalité des cas, indiquent les autorités de santé. La maladie, qui avait presque disparu dans les années 1960, a réapparu en 2006. Et les cas n'ont cessé d'augmenter depuis.

D'après le Beh, la plupart des contaminations étaient dues à des blessures (77 % des cas) et à des plaies chroniques (20 %). Dans la plupart des cas, les personnes étaient mal (pas de rappel) ou pas vaccinées. Sur les 35 cas déclarés, il s’agit principalement de personnes âgées (71 % avaient 70 ans ou plus) et de femmes (63 %), mais aussi, pour trois cas, de jeunes garçons âgés de 3, 4 et 8 ans.

Le tétanos, c'est quoi ?

Le tétanos est dû à une neurotoxine extrêmement puissante, qui peut être présente dans le tube digestif des animaux, dans les déjections animales, et dans le sol sous une forme très résistante (attention au jardinage). Il pénètre dans l’organisme à l’occasion d’une plaie. La maladie n'est pas contagieuse.

 

Rappel vaccination : chez les nourrissons, la vaccination contre le tétanos avec 2 doses dans la 1re année et 1 rappel à 11 mois sont obligatoires. Les rappels dans l’enfance, à l’adolescence et à l’âge adulte sont recommandés car tout aussi indispensables.

Vos réactions

Dans la même rubrique

Santé

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction