Navigation article

Prévention

Le préservatif masculin bientôt remboursé

La ministre de la Santé a annoncé que des préservatifs masculins de la marque Eden seront remboursés à partir du 10 décembre par la Sécurité sociale.

A la veille de la Journée mondiale de lutte contre le sida et face à l'augmentation des infections sexuellement transmissibles (Ist), la ministre de la Santé a annoncé sur France Inter, mardi 27 novembre, que des préservatifs masculins seront remboursés à partir du 10 décembre par la Sécurité sociale, sur prescription médicale.

Préservatifs remboursés : une première

C'est la première fois qu'une telle mesure est adoptée en France. Une seule marque sera remboursée sur prescription médicale (effectuée par un médecin, une sage-femme ou après une consultation de prévention ) : la marque Eden, vendue en pharmacie.

Les préservatifs seront remboursés à hauteur de 60 % sur la base d’un prix de vente s’élevant à 1,30 € la boîte de 6, 2,60 € la boîte de 12 et 5,20 € la boîte de 24.

Ist en hausse

Le préservatif n'a pas la cote auprès des étudiants (enquête de la Smerep) et beaucoup d'idées fausses circulent au sujet des infections sexuellement transmissibles, dont le sida. L'objectif clair de cette mesure est de donner une chance supplémentaire d'avoir accès à ce mode de protection. Car pour les jeunes, c'est un coût non négligeable.

Sur le front du sida, le nombre de contaminations ne diminue pas : environ 6 000 nouveaux cas sont découvert chaque année, notamment chez les jeunes. Entre janvier 2017 et septembre 2018, 28 % des personnes qui ont découvert qu’elles étaient porteuses du virus du sida l'ont été à un stade avancé (chiffres Santé publique France), ce qui a retardé leur prise en charge. Cette proportion n’a pas baissé depuis 2013.

Vos réactions

Dans la même rubrique

Bien-être

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction