Alors que se déroule la 18e Semaine pour l’emploi des personnes handicapées et dans la perspective de la 3e Conférence nationale du handicap à venir, l’Association des paralysés de France (APF) tire la sonnette d’alarme concernant les graves difficultés rencontrées par les personnes en situation de handicap en matière d’emploi. La forte augmentation du taux de chômage des personnes héndicapées (+ 100% en 6 ans), le non-respect des engagements de l’État envers les entreprises adaptées (EA) ou les établissements et services d’aide par le travail (ESAT), le problème du maintien dans l’emploi et de l’insuffisante sécurisation des parcours sont autant de freins à l’emploi des personnes en situation de handicap, estime L’APF qui attend aujourd’hui un véritable plan d’action pour l’accès, le retour et le maintien dans l’emploi.

Chômage : une augmentation de 100% en 6 ans !
Avec un doublement du nombre de chômeurs entre décembre 2007 et décembre 2013, le chômage est la première difficulté rencontrée par les personnes handicapées. En effet, 205 864 personnes en situation de handicap étaient au chômage en décembre 2007 ; elles étaient 413 421 en décembre 2013. Le chômage de longue durée les touche particulièrement puisque 56% d’entre eux le sont depuis un an et plus. Et 44% sont âgés de 50 ans et plus.
Face à ce problème inquiétant, l’APF demande que les partenaires sociaux engagent des négociations interprofessionnelles pour les personnes éloignées de l’emploi, incluant les personnes en situation de handicap afin de permettre la sécurisation de l’accès et du maintien en emploi des personnes les plus vulnérables sur le marché du travail.
L’APF est engagée dans ce combat aux côtés du collectif Alerte qui rassemble les associations et organisations engagés dans la lutte contre l’exclusion.