Le Canada autorise le suicide assisté

Le Canada a autorisé, le 6 février, l’aide médicale à mourir pour les adultes atteints de problèmes graves et irrémédiables de santé

Les neuf juges de la Cour suprême du Canada ont pris leur décision à l’unanimité. Ils ont accordé un an au gouvernement pour modifier sa loi interdisant le suicide assisté, considérée désormais comme contraire à la constitution.

Ces derniers ont indiqué que « la prohibition a pour effet de forcer certaines personnes à s’enlever prématurément la vie, par crainte d’être incapables de le faire lorsque leurs souffrances deviendraient insupportables » explique la Cour. A ce jour, seuls les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg et la Suisse, ainsi que quelques États américains autorisent ce droit.