Le Baclofène est efficace dans la lutte contre la dépendance alcoolique

La première étude sur les résultats de l’utilisation à haute dose du Baclofène dans la lutte contre l’alcoolisme a été publié cette semaine dans la revue Alcohol Alcoholism. Elle montre que ce produit – un relaxant musculaire chez les paraplégiques ou pour des patients atteints de sclérose en plaques – est efficace contre la dépendance alcoolique. Des effets secondaires ont cependant été relevés, notamment une forte somnolence.

Les médecins auteurs de cette étude préliminaire dirigée par le professeur Philippe Jaury (Paris-V) ont repris les dossiers de 181 malades alcooliques traités pendant un an avec le Baclofène. De ces 181 cas, 132 ont pu être évalués dont 78 sont devenus abstinents et 28 des consommateurs modérés.

Ces 106 patients représentent 58 % du total, même en tenant compte de ceux qui n’ont pu être évalués. Un taux plus que doublé par rapport aux traitements actuellement disponibles.

Ce médicament n’a cependant pas d’Autorisation de mise sur le marché (Amm) pour ce type de traitement. Les médecins qui le prescrivent sont donc hors la loi tant que ce médicament ne sera pas autorisé pour traiter la dépendance alcoolique.

Les effets du Baclofène ont été révélé par le Dr Olivier Ameisen* qui après plusieurs désintoxications suivies de rechute a testé ce produit sur lui-même.
C’est une première évaluation.

Une autre étude va être lancée en mai prochain en France avec un échantillon plus important (320 personnes). Elle sera financée par la Sécurité sociale

* Notamment dans son livre Le dernier verre, chez Denoël et sur son site :

http://olivierameisen.e-monsite.com

L’étude est publiée dans Alcohol Alcoholism, sur abonnement et en anglais :
Abstinence and ‘Low-Risk’ Consumption 1 Year after the Initiation of High-Dose Baclofen: A Retrospective Study among ‘High-Risk’ Drinkersr (Abonnement)