Le 115 en état d'urgence

Dans 37 départements, en plein hiver, la moitié des demandes d’hébergement d’urgence sociale faites au 115 restent sans réponse en raison de l’absence de places disponibles suffisantes. Car si le dispositif propose le même nombre d’hébergement que l’année dernière, les demandes elles ont progressé de 28 % entre février 2012 et février 2013 (13 000 de plus) et surtout de la part de familles + 72 %. Les demandes ont particulièrement augmentées dans l’Hérault, la Marne, la Mayenne, les Yvelines et la Sarthe. Et certains départements comme l’Hérault, la Marne, les Hautes-Pyrénées, la Loire-Atlantique, la Loire et le Rhône sont en véritable état d’urgence avec moins de 50 % des demandes solutionnées La situation des personnes seules se dégrade également. Seule la moitié des personnes isolées se voient proposer une place d’urgence. (sources : 4 ème baromètre 115, réalisé par la Fnars)