Olivier Véran, ministre de la Santé, donne un coup d’accélérateur à la campagne de vaccination contre la Covid-19, fortement critiquée pour sa lenteur. Désormais, les soignants et les Français volontaires pourront bénéficier du vaccin.

De nombreux professionnels de santé et des personnalités politiques ont blâmé le démarrage très lent de la campagne de vaccination. Alors que la Grande-Bretagne et l’Allemagne ont vacciné des milliers de personnes, la France a administré la première dose à seulement 516 personnes, à ce jour. Face à ces critiques, le ministre de la Santé a décidé d’étendre la vaccination au personnel soignant de plus de 50 ans. Mardi 5 janvier, il a déclaré : « Les Français qui souhaitent se faire vacciner vont pouvoir s’inscrire et prendre rendez-vous. »

« La campagne de vaccination va bientôt prendre de l’ampleur »

« La campagne de vaccination va bientôt prendre de l’ampleur », a tweeté Olivier Véran début janvier, devant le feu des critiques. En effet, si l’on en croit les chiffres, seules quelques milliers personnes dans les Ehpad et dans certains centres hospitaliers ont été vaccinées contre la Covid-19, en France. Alors qu’en Allemagne, qui a démarré la campagne en même temps que la France, ce sont 240 000 personnes qui ont déjà reçu la première injection. En Italie, le nombre s’élève à 115 000 personnes. Et en Grande-Bretagne, qui avait démarré avant la France, on a injecté plus d’un million de doses.

Pour rassurer et asseoir ses propos, Olivier Véran a étendu la vaccination aux professionnels de santé de plus de 50 ans, début janvier, c’est-à-dire plus tôt que prévu, selon le premier calendrier vaccinal annoncé fin décembre. Dans l’Est, région particulièrement touchée, des soignants ont déjà reçu des injections.

Puis, mardi 5 janvier, il a également annoncé que les Français volontaires pourront le faire en s’inscrivant pour prendre rendez-vous « par internet, par téléphone sans doute, et pourquoi pas par l’application TousAntiCovid », a-t-il précisé.

Le ministre de la Santé donnera tous les détails de cette nouvelle mesure, lors d’une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre Jean Castex, jeudi 7 janvier.

Olivier Véran a également annoncé l’élargissement immédiat de la campagne de vaccination aux pompiers et aux aides à domicile de 50 ans et plus, ainsi que l’autorisation des injections pour les plus de 75 ans ne résidant pas en Ehpad « avant la fin janvier ».

A noter : La France a déjà reçu 560 000 doses et 500 000 arriveront chaque semaine, dès janvier. Trois cents Ehpad devraient être livrés cette semaine. Chez nous, c’est le vaccin à Arn messager, Pfizer-BioNTech qui est utilisé. Un autre vaccin Moderna devrait être disponible, courant janvier.