Le collectif Les morts dans la rue vient de livrer les chiffres de son rapport : plus de 450 Sdf adultes sont décédés en 2013 et 15 enfants dont la moyenne d’âge est de 4 ans.

De plus en plus de personnes sans domicile fixe (Sdf) meurent dans la rue y compris des enfants de moins de 15 ans. C’est la conclusion du rapport “Dénombrer et décrire” publié le 25 aout par le collectif Les Morts de la Rue.

Plus de 450 Sdf sont décédés en 2013. Une hausse particulièrement importante puisqu’elle représente un accroissement de 16 % par rapport à 2012. Les causes constatées sont essentiellement la violence (agression, accident, suicide) et les maladies (cancers, maladie cardiovasculaires). L’âge moyen de ces adultes est d’environ 50 ans (53,4 ans en Ile-de-France et 48,4 ans en région) contre 77 ans pour la moyenne nationale.

Les enfants meurent aussi dans la rue

Mais le collectif Les Morts de la Rue s’alarme particulièrement de l’augmentation du nombre de mineurs décédés. En effet, on dénombre 15 décès en 2013 contre trois en 2012. La moyenne d’âge est de 4 ans, cinq d’entre eux étant des nouveaux-nés.

Les causes de leur mort sont principalement accidentelles (noyade, incendie). Cependant, quatre sont décédés d’une cardiopathie congénitale non détectée car la grossesse de la mère n’a pas été suivie médicalement et un d’une pneumopathie non prise en charge. 

Enfin, le rapport note que 16 personnes décédées à la rue appartenaient à la communauté Rom. Leur âge moyen était de 11 ans. 

Retrouvez le rapport complet sur le site du Collectif Les morts de la rue.