MICHÈLE FREUD, PSYCHOTHÉRAPEUTE,
ARRIÈRE-PETITE-FILLE DE SIGMUND FREUD.

Comment garder la forme après les vacances ?

Il s’agit tout d’abord de s’accorder des temps de pause, de pratiquer la « pleine conscience » : s’arrêter à une terrasse de café, prendre le temps de se poser, contacter des amis qu’on a un peu négligés, s’inscrire à un cours
de gym… Mais surtout il faut maintenir une bonne hygiène de vie, une alimentation équilibrée, faire attention à son sommeil. Car à la rentrée, fini les grasses matinées ! Mais on peut récupérer en faisant de courtes siestes dans la journée.

Pourquoi les vacances sont-elles un moment privilégié pour se ressourcer ?

Nous sommes engagés dans une course effrénée. Nous nous laissons submerger par une quantité d’activités en accusant le temps de ne pas se plier à nos exigences. En état d’alerte permanent, nous soumettons notre organisme à toutes sortes de contraintes en omettant de le détendre. Certains arrivent en vacances épuisés, en burn out, car ils ont occulté les messages envoyés par leur corps.

Quelle place pour le désir après les vacances ?

En vacances, on est plus disponible, on se sent plus libre. L’excitation sexuelle est un mécanisme complexe orchestré par notre cerveau, principal organe sexuel. Si l’orgasme est une réponse physiologique à une série de stimuli, le désir, lui, réclame un état de détente, une disponibilité, une capacité d’abandon, difficile à obtenir en période de tension due
au quotidien. Quand le mental est aux commandes, cela nuit au désir. Pour se laisser aller au désir, on doit se sentir
prêt non seulement physiologiquement, mais mentalement.

Michèle Freud est l’auteure de Réconcilier l’âme et le corps, éd. Albin Michel, 17,75 €, et de Se réconcilier avec son sommeil, éd. Albin Michel, 18,50 €.