Une étude de l’Inserm révèle que la pollution de l’air coûte a minima entre 1 et 2 milliards d’euros à la Sécurité sociale.

Ce document révélé par le Journal du dimanche est une estimation a minima réalisée par Isabella Annesi-­Maesano, directrice de recherche à l’Inserm, le Dr Gilles Dixsaut, spécialiste du fonctionnement de l’appareil respiratoire, et Christophe Farenberg, chargé de mission au Commissariat général au développement durable, qui ont exploité les données de l’assurance-maladie sur l’année 2012 et publiée dans la revue scientifique Environnement, Risques et Santé.