Après plus d’un an de bataille, les salariés de la maternité des Lilas peuvent se réjouir. L’établissement ne sera pas transféré dans des locaux vides de l’hôpital de Montreuil, comme prévu. Hier, mardi, ils ont appris que l’agence régionale de santé (Ars) renonçait à ce projet  qui avait suscité une vive opposition de la part des équipes en place aux Lilas mais aussi de différentes personnalités du monde du spectacle.

« L’abandon du projet de délocalisation à Montreuil nous a été annoncé par Claude Evin, (directeur de l’Ars) d’Ile-de-France », a précisé Madeline da Silva, présidente de l’association Naissance et membre du collectif de soutien au maintien de la maternité des Lilas. Il s’agit maintenant de trouver une soution viable financièrmeent et du point de vue des personnels.

Reste que la reconstruction sur place projet proposée il y a quelques années coûterait 24 millions d’euros et n’est pas financée pour l’instant.