La Lmde en campagne pour la santé des étudiants

La mutuelle des étudiants (Lmde), la plus importante mutuelle d’étudiants, lance une campagne publique sur le thème “La santé est un droit, pas un privilège ! ”. La Lmde entend interpeller les pouvoirs publics sur la situation sociale et sanitaire des étudiants qui ne cesse de se dégrader.

“Entre hausse des frais obligatoire et stagnation des aides sociales, les étudiants sont de plus en plus contraints à faire des choix dans leur budget et la santé est devenue une variable d’ajustement”, dénonce la mutuelle qui rappelle que plus de la moitié des étudiants vit avec moins de 400 euros par mois, et que 80 % d’entre eux n’ont pas accès au système d’aides sociales.
Résultat : si déjà 25 % des étudiants avaient du renoncer à des soins, ils sont 34 % dans ce cas en 2012.

La Lmde veut porter des revendications précises pour lutter contre ces réalités. Elle demande un chèque santé national de 200 euros pour tous les étudiants, l’exonération de la taxe spéciale sur les contrats d’assurance (Tsca), la généralisation du tiers payant et l’interdiction des dépassements d’honoraires.

Outre la campagne d’information annoncée, la mutuelle organisera le 7 décembre prochain un colloque sur l’accès aux soins des jeunes.

Spécialistes des questions universitaires et des enjeux sanitaires, acteurs du mouvement mutualistes et représentants des pouvoirs publics, y débattront de propositions pour améliorer l’accès aux soins des jeunes.