L’objectif du réseau famille est de favoriser
le développement des services
mutualistes qui répondent – à domicile
ou en établissement – aux besoins des familles ou des personnes en situation de handicap
en apportant, notamment, des outils d’aide
à la gestion. Ce séminaire a regroupé pendant deux jours l’ensemble des responsables
des groupements adhérant au réseau. Ensemble, nous avons pu au préalable
clarifier les enjeux actuels et futurs de nos secteurs d’activité. Les besoins en la matière sont importants et vont en grandissant.

Bien qu’évoluant dans un contexte très orienté sur une démarche ultralibérale favorable
à l’offre privée, notamment dans le domaine
de la petite enfance et des personnes âgées,
la mutualité trouve sa place. Elle est très active et se positionne souvent en relais des politiques publiques.

Dans notre région comme
sur le continent, l’offre mutualiste se développe de façon importante mais manque d’homogénéité. Nous n’avons pas toujours
les moyens de nos ambitions et si nous voulons envisager un véritable maillage du territoire comme l’a fait le réseau optique, par exemple,
le réseau famille peut et doit jouer un rôle
de facilitateur de développement.

Il bénéficie pour cela de la force et de la notoriété
d’un grand groupe, la Fédération
de la mutualité française. Il doit maintenant
se structurer, coordonner les initiatives
du secteur à l’échelle nationale
et permettre de mutualiser les moyens. »