Journées contre l’obésité : attention à « l’effet yoyo » des régimes

La deuxième édition des Journée de l’obésisté a lieu les 20 et 21 mai. L’occasion de mettre l’accent sur les conséquences néfastes de « l’effet yoyo » des régimes, qui consiste à perdre du poids en alternance et de façon répétitive.

D’autre part, le CNAO, qui organise cet événement, souhaite alerter les personnes obèses des dangers du régime sans suivi médical. Il est important d’en parler à votre médecin traitant qui pourra vous orienter vers une diététitienne.

L’obésité, qui touche 6,5 millions de Français, est considérée comme une épidémie par les professionnels de santé. Depuis 1998, elle touche 1 adulte sur 6 et 1 enfant sur 10. Plus de 55 000 personnes par an meurent de cette maladie qui peut entraîner diabète, maladies cardio-vasculaires, cancers, affections articulaires et conséquences psychologiques importantes.

Au programme de cette année : stands d’information et visites médicales gratuites.

Se renseigner sur le site du CNAO

Voir aussi et

Pour évaluer sa corpulence, il est conseillé de calculer son Indice de Masse Corporelle (poids divisé par le carré de la taille). Le surpoids est atteint quand l’IMC dépasse 25, l’obésité quand il atteint 30. Un IMC de 35 correspond à un état d’obésité sévère.