Un rapport sur l’hôpital préconise que les structures et les professionnels y compris libéraux d’un même territoire mettent en commun leurs compétences.

 

Un rapport sur l’hôpital a été remis le 22 avril à la ministre des Affaires sociales Marisol Tourraine. Ce dernier préconise une « mutualisation des compétences et des équipements entre hôpitaux d’un même territoire. ». Il se prononce en faveur d’un « service public territorial de santé ». Le Quotidien du médecin stipule dans son édition électronique du mercredi 23 avril qu’il s’agit « de faire en sorte que toutes les structures, tous les professionnels, y compris libéraux, et pas seulement l’hôpital public, coopèrent sur un territoire donné ». Concrètement, il faudrait que ces structures d’un même territoire optimisent les équipements sanitaires, les plateaux techniques…

Les cliniques privées sont elles aussi ciblées dans ce rapport pour participer à cette mission de service public aux côtés des établissements publics. Participer à ce service public hospitalier impliquerait de se soumettre à des obligations de non discrimination des patients, notamment pour des motifs d’ordre moral, politique, religieux ou financier et de respecter certains principes comme celui de la continuité et de l’accessibilité territoriale et financière.

La loi de santé publique doit être présentée cet été par Marisol Touraine. Elle comprendra un volet sur la réforme de l’hôpital, et un autre sur l’amélioration du parcours de soins des patients, avec un rôle renforcé du médecin traitant.