Hôpital public : les Français adorent !

 

Les Français sont très attachés à leur hôpital public. 81 % en ont une bonne opinion et ils réaffirment, dans le dernier baromètre 2013 de la Fédération hospitalière de france (Fhf), leur attachement au principe de l’accessibilité tant sur le plan géographique que financier. 47 % des personnes interrogées estiment que l’accès à l’hôpital public, quel que soit le revenu, est l’élément le plus important. 29 %  souhaitent qu’il y ait toujours un hôpital à proximité, quel que soit le lieu d’habitation.

« Cette augmentation du besoin d’avoir un hôpital à proximité de son lieu de vie marque une préoccupation majeure des Français face à la problématique croissante des déserts sanitaires et de la raréfaction des professionnels de santé de ville dans les territoires fragilisés. Les hôpitaux peuvent contribuer à aider à l’émergence de maisons de santé associant les professionnels libéraux pour lutter contre les déserts sanitaires », explique Frédéric Valletoux, président de la Fhf.

Les urgences aussi sont plébiscitées, bien qu’elle soient souvent engorgées, ce qui suscite un débat sur les réponses à apporter à cette situation. 73 % des sondés disent aller aux urgences car ils sont garantis d’être pris en charge rapidement. 59 % y vont car les examens complémentaires tels que les radiographies, les analyses au laboratoire sont réalisés immédiatement. L’absence d’avance de frais est également un des motifs pour lesquels 24 % des Français se rendent aux urgences, surtout chez les personnes ayant des revenus compris entre 1 500 euros et 2 300 euros (37 %).