Hépatite C : Médecins du monde se bat pour une version générique du sofosbuvir

Médecins du monde se bat pour que le sofosbuvir, traitement efficace contre l’hépatite C tombe dans le domaine publique pour en faire une version générique moins chère. Pour l’instant, c’est le laboratoire Gilead qui détient le brevet et donc le monopole. 

 « Nous défendons l’universalité de l’accès aux soins : la lutte contre les inégalités de santé passe par la préservation d’un système de santé solidaire » revendique l’association Médecins du monde. Leur bataille ? Faire en sorte que le laboratoire Gilead arrête son monopole sur le sofosbuvir, traitement efficace contre l’hépatite C. Ce qui permettrait de fabriquer une version générique, donc moins chère. 

 

Car actuellement, le laboratoire Gilead qui détient le brevet de ce médicament, commercialise 12 semaines de traitement de sofosbuvir à des prix exorbitants, qui entravent l’accès de nombreux patients à ce médicament : 41 000 euros en France et 44 000 euros au Royaume-Uni.
 
Médecins du monde lance donc une opposition au brevet qui est un recours juridique par lequel peut être contestée la validité d’un brevet et favoriser, en cas de succès, la mise en compétition avec des versions génériques du sofosbuvir

C’est la première fois qu’une Ong en Europe utilise cette voie pour améliorer l’accès des patients aux médicaments.
 
L’Organisation mondiale de la Santé (Oms) estime qu’entre 130 et 150 millions d’individus sont porteurs chroniques de l’hépatite C. Au sein de l’UE entre 7.3 et 8.8 millions de personnes seraient infectées par le virus. En France, 230 000 personnes seraient porteuses chroniques de l’hépatite C.