Navigation article

Aidants

Grand Corps malade au côté des aidants

Le slameur a choisi de préfacer l'ouvrage Des liens « presque » ordinaires, être accompagné au quotidien, de Blandine Bricka.

Pourquoi avoir choisi de préfacer cet ouvrage de témoignages d'aidants ?

Je suis régulièrement sollicité par des associations ou pour soutenir des causes et j'y réponds, ou pas. Mais je me sentais totalement légitime sur cette question des aidants et j'avais à cœur d'y participer.

Vous êtes vous retrouvé dans ce livre ?

Oui tout à fait, car il ne s'agit pas d'un livre d'analyse sur les aidants mais de six témoignages de personnes aidées. J'y ai retrouvé beaucoup d'anecdotes proches de celles que j'ai connu à une période de ma vie. J'avais vingt ans et cela a duré un an*.

Une expérience de la « dépendance » difficile ?

Bien sûr. Il faut accepter de ne plus pouvoir faire les geste du quotidien les plus élémentaires : manger, aller aux toilettes, se brosser les dents… Accepter de mettre son intimité entre parenthèses. J'ai écrit un livre, Patients, pour raconter tout ça et ensuite j'en ai fait un film. Je témoigne de ma rencontre avec mon premier aide-soignant qui m'a permis, grâce à sa douceur et à son professionnalisme dans les gestes techniques, de conserver ma dignité. Voilà pourquoi ce livre, qui rend hommage aux aidants, est important.

Ils sont pourtant peu considérés dans notre société…

En effet, ce sont des métiers nobles et pourtant très dévalorisés. Ce sont des métiers durs physiquement et moralement. Je repense souvent à ces aidants qui devaient se mettre à trois pour déplacer mon mètre quatre-vingt-treize…

 

* Le 16 juillet 1997, lors d'une colonie de vacances qu’il anime, Fabien Marsaud plonge dans une piscine dont le niveau d'eau est trop bas. Bien qu'on lui ait annoncé qu'il resterait probablement paralysé, il retrouve l'usage de ses jambes en 1999, après une année de rééducation. C'est en référence à ce handicap — et aussi à sa grande taille — qu'il a pris le nom de scène de Grand Corps malade en 2003.

 

Editions de l'Atelier, 13 €.

Vos réactions

Dans la même rubrique

Seniors

Bien-être

Santé

Audition-vision

Trop de bruit au travail

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction