La Fondation entre dans sa phase de réalisation. Tour d’horizon des actions engagées en santé environnementale.

Nnotre champ d’action est très large. La Fondation a opté pour une orientation ciblée sur la périnatalité, explique Bénédicte Petitbon, responsable prévention et action sociale à La Mutuelle Familiale. Elle met en œuvre une politique de soutien très variée autour de cette problématique, avec une aide à la recherche appliquée, au lancement de projet, à l’information et à la sensibilisation. »

Soutenir les acteurs

La Fondation s’associe au partenariat de longue date entre La Mutuelle Familiale et l’association Générations Cobayes, le « mouvement des jeunes engagés pour le bien-être de toutes et tous » : un Mooc (acronyme anglais pour formation en ligne ouverte à tous) sera mis en place au cours du premier semestre, avec notamment des vidéos-tutos pour apprendre comment éviter les perturbateurs endocriniens et autres polluants dans l’alimentation. Par ailleurs, la Fondation cofinance avec l’agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine une étude « Pesticides et atteinte de la qualité spermatique en région Nouvelle- Aquitaine ». Conduite par le Chu de Bordeaux, cette recherche répond à la volonté de travailler le plus en amont possible sur les expositions environnementales.

Encourager la formation

Du côté des maternités et des crèches, l’étude lancée par la Fondation sur les actions existantes en santé environnementale a montré que la formation des professionnels était sinon manquante, du moins insuffisante. La Fondation réfléchit donc à lancer une bourse pour encourager la conception de projets de modules de formation maïeutique. « Sa vocation est de soutenir ou de susciter des projets, non de les réaliser elle-même. Dans le même esprit, nous avons l’idée d’un challenge étudiant autour d’une problématique environnementale », précise Bénédicte Petitbon.

Partager les bonnes pratiques
Pour le volet sensibilisation, dans la continuité de l’étude conduite dans les maternités et crèches, la Fondation propose le 23 avril, à Brest, une conférence sur la périnatalité. « On y parlera de ce qui se fait concrètement dans les lieux d’accueil des nourrissons et des tout-petits. Nos conférences sont tournées vers le partage des bonnes pratiques. » La conférence de Brest s’adresse aux adhérents, mais aussi aux professionnels de santé. Pour la responsable prévention, « il est impor- tant de savoir qu’on peut agir et cela permet aussi, en tant qu’usager, de poser les bonnes questions. » 

Valérie Iniesta

 

SEMAINE POUR LES ALTERNATIVES AUX PESTICIDES

Ateliers, conférences et ciné-débats

La Mutuelle Familiale apporte son concours à la Semaine pour les alternatives aux pesticides qui se tient partout en France, du 20 au 30 mars.

A Lons-le-Saunier, elle intervient pour la deuxième fois, en partenariat avec la Ville, avec un atelier « Air pur dans nos maisons » pour identifierles polluants.

A Rennes (le 28 mars) et à Aix-en-Provence, la mutuelle et Générations Cobayes proposent une conférence-théâtre humoristique et participative, « l’Eco-orgasme », sur l’impact de l’environnement sur notre santé. En Lorraine, à Jarny et à Jœuf, avec l’association « Nous voulons des coquelicots », le débat est lancé avec la projection du filmZéro phyto, 100 % bio et l’exposition de la mutuelle sur les perturbateurs endocriniens. Autant d’occasions de présenter… des alternatives saines et durables.