Etude Nutrinet : les Français ne mangent pas assez de fibres

Les Français ne consomment pas assez de fibres alimentaires. C’est le constat qui ressort des premiers résultats de l’étude Nutrinet-santé, pilotée par le Pr. Hercberg, de l’Unité de recherche en épidémiologie nutritionnelle (U557 Inserm/Inra/Cnam/université Paris-13). 264 564 internautes de 18 ans et plus ont répondu à un questionnaire les interrogeant sur leur comportement alimentaire. Les résultats sont plutôt préoccupants : les apports moyens en fibres alimentaires observés s’élèvent à 20,1g/j chez les hommes et 18,8g/j chez les femmes.

On est loin des recommandations santé

Assez loin des 25g/j recommandés par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) et l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa). Seuls 22% des hommes et 12% des femmes parviennent à atteindre ce seuil.

Or un apport insuffisant en fibres peut augmenter le risque cardiovasculaire, d’obésité, de diabète de type 2 et de cancer colorectal. Les Français sont donc vivement encouragés à consommer plus de légumes (ils contiennent 21% de fibres), de pain et de biscottes, des fruits mais aussi des aliments complets (pain, pâtes, riz,…) et des légumes secs (pois, lentilles, haricots) particulièrement riches en fibres alimentaires.

A lire aussi :