Etats-Unis : 42 % de personnes obèses en 2030

Selon une étude basée sur les données du système de surveillance de la santé (Cdc) aux Etats-Unis et publiée dans le American Journal of Preventive Medicine, le pourcentage d’obèses dans ce pays devrait passer de 34 % de la population aujourd’hui à 42 % en 2030.

L’obésité correspond à un indice de masse corporelle – mesuré par le rapport du poids sur le carré de la taille – supérieur à 30. Ainsi, une personne mesurant 1 m 75 sera-t-elle considéré comme obèse si elle pèse plus de 92 kilos. Avec un Imc de 40, la même personne pèsera 122 kilos.

Les projections de l’étude représente 32 millions de personnes obèses supplémentaires à l’horizon 2030. Le taux de personnes touchées par une obésité sévère (Imc de plus de 40) passerait à 11 %, doublant le taux de 2010 (5 %).

L’explosion de l’obésité a des conséquences importantes pour la santé : elle favorise le diabète, les problèmes cardiaques… et a également des conséquences sur le plan économique. Les chercheurs ont calculé que le maintien de la proportion d’obèses au taux actuel – sans l’augmentation estimée – permettrait d’économiser près de 550 milliards de dollars.

Les médecins ont avancé de nombreuses propositions pour combattre cette tendance à la progression rapide de l’obésité. Et notamment une politique de prévention menée dès l’école : activité physique et sportive, repas équilibrés…

Dans les prochains mois, une conférence nationale, la “Weight of the Nation conference”, sera consacrée à cette prospective et aux moyens de lutter contre l’obésité

Et aussi :

L’enquête (en anglais) : www.ajpmonline.org