Navigation article

Handicap

Enquête sur les bébés nés sans bras : le dispositif est mis en place

L'enquête sur les agénésies des membres supérieurs (bébés nés sans bras) est sur les rails. Un comité scientifique composé de 20 scientifiques a été mis en place. La première réunion se tiendra en mars.

L'enquête sur les bébés nés sans bras a débuté.

1 Un comité scientifique composé de 20 scientifiques, spécialistes de génétique, de pharmacologie, d’épidémiologie ou encore d’infectiologie, et présidé par le Pr Alexandra Benachi, professeur des universités-praticien hospitalier en gynécologie obstétrique et médecine de la reproduction à l’hôpital Antoine-Béclère à Clamart, sera chargé de lister les hypothèses sur lesquelles travailler et les analyses à conduire pour comprendre l’origine des cas groupés d’agénésie.

2 Un second comité sera chargé de l’orientation et du suivi. Il sera présidé par le sociologue Daniel Benamouzig (Cnrs/Science Po) et rassemble une quinzaine de représentants des parties prenantes du dossier (familles, associations, registres, etc.). Ce comité sera chargé de « nourrir les échanges » entre les différentes parties et les scientifiques responsables de l’enquête. Il se réunira trois fois en 2019, à partir du 21 février.

3 Les professionnels de santé seront bientôt mis à contribution pour signaler les enfants nés avec une malformation, pendant une période précise et sur tout le territoire. Ce signalement permettra de contacter les familles et de rechercher immédiatement une cause potentielle à ces malformations.

Pour l'heure, on recherche la cause de ces malformation dans l’Ain, le Morbihan et en Rhône-Alpes.

Vos réactions

Dans la même rubrique

Protection sociale

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction