Navigation article

Sport

Encourager les médecins à prescrire du sport

La Haute Autorité de santé (Has) publie un guide pour encourager les médecins à prescrire du sport aux malades chroniques.

L'activité physique est bonne pour la santé pourtant peu de médecins la recommandent à leurs patients. La Haute Autorité de santé (Has) a publié un guide pour les encourager à prescrire du sport aux patients atteints de maladies chroniques.

Un guide pour prescrire du « Sport sur ordonnance »

Depuis 2016, le médecin peut prescrire aux patients qui souffrent de pathologies chroniques des séances d’activité physique adaptées (Apa) à leur maladie. L'objectif est de mieux supporter leurs traitements, voire de les diminuer, améliorer leur condition physique. Pourtant, le « sport sur ordonnance » n'a pas la cote et les généralistes rechignent à le prescrire. Manque d'information ? Peur d'un accident pendant la pratique ?

Pour les aider dans leur démarche, la Has édite un guide qui détaille des recommandations précises pour six maladies chroniques : surpoids et obésité, diabète de type 2, hypertension artérielle, bronchopneumopathie chronique obstructive, maladie coronaire stable et accidents vasculaires cérébraux.

Un questionnaire d’aptitude et une grille d’évaluation des risques et de la condition physique font partie des outils mis à la disposition des médecins afin de les aider à prescrire la bonne dose de sport.

Le « sport sur ordonnance » est pris en charge par l'assurance-maladie pour les malades chroniques qui rentrent dans un programme (au sein d'un service hospitalier par exemple). Mais pour les autres, aucun remboursement n'est prévu.

 

Vos réactions

Dans la même rubrique

Bien-être

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction