Encore trop de sel dans nos baguettes !

 

Les boulangers mettent un peu moins de sel dans le pain mais il y en a encore trop, selon la dernière enquête du mensuel Que Choisir, publiée en novembre.

La revue a testé 204 baguettes achetées en boulangeries et en supermarchés. Résultat : « la moitié des échantillons contient encore plus de 1,50 g de sel pour 100 g de pain et seulement 10% parviennent à la teneur optimale autour de 1,20 g pour 100 g».

Surtout, les valeurs relevées varient du simple au double : de 1,09 à 2,02 pour 100 g.

En 2002, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES) avait demandé aux boulangers de diminuer la quantité de sel dans la farine de 5% par an afin d’atteindre 18 g par kilo au lieu des 24 à l’époque. Mais le sel est un exhausteur de goût et certains professionnels rechignent à jouer le jeu.

Les Français consomment en moyenne 7,7 g de sel par jour, sans compter ce qu’ils rajoutent dans leur assiette via la salière, alors que les recommandations sont de 5 g quotidiens.

Le sel favorise les maladies cardiovasculaires et l’hypertension artérielle. Depuis des années, le chercheur Pierre Méneton met en garde contre l’excès de sel caché dans les plats industrialisées.