J’ai quatre-vingt-quatre ans et j’ai besoin d’une aide à domicile. Mais je suis de plus en plus souvent hospitalisé. Dois-je quand même payer mon employée pendant mes absences forcées ?-M. L. N., 13012 Marseille

Oui. Selon l’article 17c de la Convention collective
du particulier employeur, l’inexécution du contrat de travail
du fait de l’employeur (même pour un événement indépendant de sa volonté comme une hospitalisation)
ne doit entraîner aucun préjudice pour le salarié,
qui doit donc percevoir une indemnité correspondant
au salaire qu’il aurait perçu s’il avait travaillé normalement.
En cas d’hospitalisation trop longue, vous serez donc contraint d’envisager un licenciement, comprenant le versement de l’indemnité légale et de l’indemnité compensatrice de préavis.