En France, le 20 mars , vers 9 heures et jusqu’à 12 heures, vous pourrez admirer une éclipse partielle de soleil. Si vous voulez l’observer, des lunettes sont indispensables.

Vendredi 20 mars 2015, une éclipse partielle de soleil pourra être observée en France métropolitaine. Elle commencera vers 9 heures et durera jusqu’à environ 12 heures. Le pourcentage de la surface du disque solaire occultée par la lune, ou degré d’obscuration, sera maximal aux alentours de 10 h 30 et atteindra un maximum de 80 % sur l’axe Brest-Lille.

Lunettes obligatoires, surtout chez les enfants !

Si vous souhaitez observer cet événement extraordinaire, il faut absolument vous protéger les yeux. En effet, l’observation d’un tel événement nécessite impérativement de se protéger les yeux afin d’éviter toute lésion oculaire, particulièrement chez les enfants.

Les risques oculaires auxquels expose une observation directe du soleil, sont de deux natures :
– lésions cornéennes à type de kératite, liées essentiellement aux ultraviolets, douloureuses mais réversibles en quelques jours ;
– lésions rétiniennes à type de brûlures rétiniennes liées à l’effet thermique du rayonnement solaire et à un effet photochimique sur les cellules rétiniennes particulièrement fragiles. Ces lésions peuvent altérer définitivement la vue.

Où obtenir les lunettes ?
Vous pouvez trouver des lunettes spéciales (en carton), opaques, constituée soit de films en polyester recouverts d’une fine couche d’aluminium, soit de films en polymère noir teintés dans la masse, chez des opticiens, dans des magasins spécialisés ou chez certains pharmaciens. Elles doivent être conformes aux dispositions prévues par la directive européenne 89 / 686 / CEE relative aux équipements de protection individuels, et porter le marquage CE de conformité.

Il est également conseillé de limiter à quelques minutes les observations du soleil et d’effectuer un temps de pause entre deux observations afin de reposer les yeux.
En aucun cas le soleil ne doit être observé avec des instruments d’optique (jumelles, appareil photographique,…) ni avec des moyens de protection de fortune, comme des verres fumés, les films radiologiques ou de simples lunettes de soleil dont la faculté de protection est très insuffisante.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l’Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides.