Navigation article

Addictions

L'e-cigarette ne dissuaderait pas les ados de fumer

 

Pavé dans la marre pour la cigarette électronique : une étude américaine menée sur un peu plus de 40 000 collégiens et lycéens dans 406 établissements indique que le vapotage a doublé chez les 11-17 ans entre 2011 et 2012 et que l'utilisation de l'e-cigarette est souvent parallèle à la cigarette classique.

Plus inquiétant, « Ces résultats suggèrent que l'usage de l'e-cigarette aggrave plutôt qu'elle améliore l'épidémie de tabac parmi les jeunes et remettent en question les affirmations selon lesquelles ces produits sont efficaces comme aide au sevrage tabagique », constatent les chercheurs.

De fait, ils notent que les jeunes ayant vapoté ne serait-ce qu'une fois ont un risque plus élevé d'avoir déjà fumé et de devenir accro au tabac au cours de leur vie par rapport à ceux qui n'ont jamais essayé. La conclusion est la même avec les ados qui étaient déjà des habitués de la cigarette électronique.

Ces résultats confirment ceux d'une étude réalisée en Corée ayant montré que la cigarette électronique n'empêche pas les jeunes de fumer. Pour certains observateurs, le vapotage peut même constituer une incitation au tabagisme en habituant les jeunes au geste.

Une bonne nouvelle quand même : les collégiens et lycéens qui fument paraissent plus enclins à vouloir s'arrêter quand ils ont testé la e-cigarette.

Vos réactions

Dans la même rubrique

Santé

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction