Du sur-mesure pour les jeunes embauchés

Dorénavant les jeunes embauchés à la Sncf se voient proposer une offre de complémentaire santé individuelle estampillée Viamut. Cette offre est la première illustration du rapprochement entre Mutuelle Entrain et la Mutuelle générale des cheminots (Mgc) au sein de l’Union mutualiste de groupe (Umg) Viamut. Un rapprochement qui présente également l’avantage que l’entreprise publique dispose désormais d’un interlocuteur unique. Cette offre commune s’adresse aux jeunes cheminots à statut – donc âgés de moins de 30 ans – embauchés depuis moins d’un an par la Sncf.
Bénéficiant d’une bonne prise en charge par la Caisse de prévoyance et de retraite (Cpr) et jouissant, le plus souvent, d’une bonne santé, ces jeunes ne sont pas de grands consommateurs de soins et sont donc peu demandeurs d’une complémentaire santé. C’est pourquoi deux contrats ont été concoctés spécifiquement pour eux : d’une part une offre « spéciale coups durs », qui couvre les gros risques, d’autre part une autre qui prend en charge les prestations mal remboursées par le régime obligatoire (optique et prothèses dentaires), la médecine préventive (contraception, vaccins…), les médecines douces, etc. Des prestations adaptées et des cotisations raisonnables qui tiennent compte du salaire d’embauche, souvent modeste.
Parmi les quelque 3 000 jeunes recrutés chaque année par la Sncf, Viamut espère bien en mutualiser entre 1 000 et 1 500. A condition toutefois que l’entreprise informe les nouveaux arrivants de l’offre proposée « par des cheminots pour des cheminots » afin que Viamut soit peu à peu identifiée comme la mutuelle du jeune embauché.
« La force de Mutuelle Entrain, c’est la proximité. Une proximité rendue possible grâce à son réseau dense d’agences implantées dans toutes les régions, en général près des gares. C’est un atout important car le cheminot est, par définition, mobile. Ensuite, à nous de transmettre les valeurs mutualistes cheminotes, à commencer par la solidarité, notamment intergénérationnelle », explique Marcel Petit, responsable du département de mutualisation de Mutuelle Entrain.
« Concurrentes pendant des années, la Mgc et Mutuelle Entrain affichent aujourd’hui l’image d’une mutualité cheminote unie. Viamut va faciliter les relations avec le monde cheminot dans son ensemble : direction Sncf, Cpr, organisations syndicales… », conclut Olivier Téchec, président de Mutuelle Entrain. Après cette offre spécifique pour les jeunes embauchés, d’autres pourraient suivre…