L’Agence de biomédecine, lance un film en direction des jeunes, à l’occasion de la journée du 22 juin, consacrée au don d’organes et aux greffes.

Comment faire passer le message du don d’organes et de tissus, principalement auprès des jeunes ? L’Agence de biomédecine lance un film diffusé sur les réseaux sociaux pour les inciter à faire part de leur choix à leur proches. 

Dès le 22 juin, Journée consacrée au don d’organes, l’Agence de la biomédecine diffuse sur YouTube et Daily Motion le film inédit “The Man Who Died the Most in movies” et propose de découvrir l’acteur qui « meurt » le plus grand nombre de fois au cinéma : Robert Cronejager.

Le message est le suivant : “Pour tous ceux qui ne meurent qu’une fois, dites à vos proches si vous êtes pour ou contre le don d’organes”.

Clair, rythmé, drôle, le film est un condensé de références cinématographiques qui parlent à tous.

Le don, un besoin constant

Le besoin en greffons ne cesse de croître et le niveau de l’activité, bien qu’importante, ne suffit pas à le couvrir.

La greffe est une technique médicale de mieux en mieux maîtrisée, avec des résultats en termes de durée et de qualité de vie en constante progression. Les situations dans lesquelles une greffe est recommandée sont de plus en plus nombreuses et diversifiées.

Par ailleurs, le vieillissement de la population accentue les problèmes de santé aboutissant à une greffe.

Chaque année, le nombre de personnes inscrites en liste d’attente de greffe progresse. Actuellement, l’attente des patients peut durer plusieurs mois, voire des années.

En France, en 2014, la progression de l’activité de greffe se confirme : +4,6% par rapport à 2013

. En 2014, 20 311 patients ont besoin d’une greffe

. 5 357 patients ont pu en bénéficier (5123 en 2013)

. En 2014, 54 659 personnes étaient porteuses d’un greffon fonctionnel.

La directrice de l’Agence se fixe l’objectif “ambitieux” de parvenir au chiffre de 57 000 greffes fin 2016.

www.dondorganes.fr

A voir

 
[node:field_body_medias:21830]