A partir du 1er février 2015, l’Etablissement Français du Sang (EFS) n’aura plus le monopole de la fabrication de plasma thérapeutique qu’il était le seul à pouvoir produire en France. Cette décision prise par le Contseil d’Etat en juillet 2014 entérine le fait que des entreprises privées, comme le laboratoire international Octapharma seront autorisées à fabriquer et à commercialiser le plasma thérapeutique, considéré comme un médicament.

Si la loi indique que les nouvelles entreprises devront respecter les mêmes règles que l’EFS; c.est à dire que les plasmas doivent provenir de donneurs bénévoles et non rémunérés ayant été testés par rapport aux maladies transmissibles, les salariés de l’EFS s’avouent, eux, très inquiets de la fin du monopole public.