Don d’organes, exprimez votre position à vos proches

En 2004, plus de 11 500 personnes ont eu besoin d’une greffe d’organes pour continuer à vivre ou à mieux vivre, seules 3 948 ont pu être greffées et 260 sont décédées faute de greffon. Le 22 juin, l’Agence de Biomédecine invite le grand public à exprimer son opinion sur le don d’organes post mortem.

Si les Français, en grande majorité, se déclarent favorables au don d’organes, ils sont bien moins nombreux à faire connaître leur position à leurs proches. A l’occasion de cette journée nationale de réflexion, une campagne nationale invite chacun à exprimer sa position à ses proches car la France connaît toujours une situation de pénurie. Chaque année, le nombre de personnes inscrites sur la liste d’attente s’accroît et le décalage entre le nombre de nouveaux inscrits (4 940 en 2004) et le nombre de greffes effectivement réalisées s’accentue.

Pour en savoir plus, Don d’organes.fr