Diabète : plus de 100 000 adhérents au dispositif Sophia de l’Assurance-maladie

100 000 personnes diabétiques ont adhéré au dispositif d’accompagnement des malades Sophia annonce l’Assurance-maladie qui publie les premiers résultats de sa campagne.

Avec Sophia, l’Assurance-maladie accompagne les patients diabétiques pour améliorer leurs conditions de vie et leur suivi de prévention. Un accompagnement téléphonique est assuré par des infirmières spécialisées en liaison avec le médecin traitant.

D’abord expérimenté en 2008 dans dix département puis progressivement étendu, le dispositif concerne déjà potentiellement 440 000 diabétiques dans 19 départements.

Les patients volontaires sont satisfaits selon l’Assurance-maladie, qui a réalisé en janvier dernier une enquête : 84% déclarent que Sophia les incite à surveiller leur diabète, 82 % que ce programme les aide à améliorer leur équilibre alimentaire. 76% affirment que Sophia leur permet de mieux gérer leur traitement et leur suivi.

Et de fait, observe l’Assurance-maladie, « les adhérents réalisent plus fréquemment les examens recommandés dans le suivi du diabète : consultation ophtalmologique, électrocardiogramme, dosages sanguins… ».
Les résultats, sur deux ans seulement, sont donc bons et l’Assurance-maladie entend poursuivre le développement de Sophia.

Le dispositif sera donc étendu à la France entière d’ici 2013. Il devrait à terme concerner d’autres maladies, notamment des pathologies cardiovasculaires et respiratoires.

Outre l’amélioration sensible vécue par les patients, l’objectif est aussi économique. Le diabète touche 2,5 millions de personnes avec, parfois, des conséquences graves. En 2006, les coûts de cette maladie représentaient près de 11 milliards d’euros.

Sophia : plus de 100 000 adhérents :

www.ameli.fr