Navigation article

Psy

Des séances chez le psychologue bientôt remboursées par l’assurance-maladie ?

Pour la première fois, des séances chez des psychologues libéraux agréés vont être entièrement financées par la Sécurité sociale. Le dispositif, réservé aux patients de 18 à 60 ans présentant des troubles en santé mentale « d’intensité légère à modérée » , va être expérimenté pendant trois ans dans quatre départements.

Lancé en février dans le Morbihan, le dispositif doit démarrer en mai dans les Bouches-du-Rhône et en Haute-Garonne et cet automne dans les Landes. Une éventuelle généralisation au reste du territoire ne sera décidée qu’à l’issue de l’expérimentation.

Objectif pour la Caisse nationale d’assurance-maladie (Cnam) : améliorer la prise en charge des patients et permettre une baisse du recours aux antidépresseurs et aux anxiolytiques.

Jusqu'à aujourd'hui, seules les consultations chez les médecins psychiatres sont prises en charge. Or, ces derniers sont de moins en moins nombreux, alors que les besoins augmentent. Faute de temps, la plupart d'entre eux refusent de nouveaux patients. Quant aux centres médico-psychologiques, gratuits, la durée d'attente pour obtenir un rendez-vous est de plusieurs mois. Pour les patients restait alors la solution du psychologue libéral. Mais le coût de la consultation (entre 50 et 60 €) est difficilement accessible pour une majorité de patients, même si certains contrats de mutuelles proposent la prise en charge de quelques séances par an. Aussi, cette annonce est une bonne nouvelle. Cette mesure était demandée depuis des années par les professionnels et les associations de patients. Dans le dispositif expérimental, un médecin traitant pourra prescrire dix séances de trente minutes chez un psychologue, puis, si besoin, une deuxième série de dix séances de quarante-cinq minutes. Financé en tiers payant, sans dépassement d’honoraire possible, le patient n’aura rien à débourser. Le psychologue entrant dans le dispositif acceptera lui une rémunération de 22 et 32 euros.

Vos réactions

Dans la même rubrique

Bien-être

Bien-être

Santé

Audition-vision

Trop de bruit au travail

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction