Ils sont une quarantaine d’enfants du centre social de l’Abeille
et du centre aéré communal à avoir participé en petits groupes, ce 24 novembre, à un atelier de prévention des risques domestiques animé par le Codes (comité d’éducation à la santé).

Ils ont appris à décrypter les pictogrammes des emballages pour identifier le produit dangereux. Deux animateurs de l’Union départementale des premiers secours du 13 projettent des diapos représentant une cuisine, un garage. Les enfants doivent repérer les situations ou les objets dangereux. « Les médicaments qui ressemblent aux bonbons, les outils qui ne sont pas rangés ! » s’exclament les petits, ravis.

Les seniors ne sont pas en reste : Muriel Monchy, animatrice d’ateliers équilibre, leur a montré comment prévenir les chutes, et à tomber sans se faire mal.

Les accidents de la vie courante provoquent près de 19 000 décès par an. « La prévention, c’est essentiel pour nous : quand on fait du remboursement de soins, c’est déjà trop tard ! » lance Noëlle Perrando, la directrice
de la Mutuelle Cnm. « Avec ces initiatives, nous assumons pleinement notre rôle d’acteur de santé », conclut Patrick Morin, le président.