Le Collectif “les morts de la rue” publie une étude sur les décès des sans-abris. Les chiffres sont terrifiants. 465 sans abris sont décédés en 2012, selon des chiffres officiels probablement sous estimés. Au 30 juin 2013, le nombre de morts s’élevait déjà à 210 dont la motié en Ile de France, soit une augmentation de 45 % par rapport à 2012. 91,9 % des personnes décédées étaient des hommes. 49,4 ans, c’est l’âge moyen auquel un sans-abri décède. 30 % ont des enfants. De quoi meurt on à la rue ? D’hypothermie bien sûr, mais on trouve aussi un nombre important de cancers (poumons, bouche et ORL), de pathologies cardio-vasculaires et respiratoires. La forte consommation d’alcool et de tabac déclarée peut être un facteur de risque pour ces pathologies, ainsi que les facteurs liés à la vie sans logement personnel.

 

 

http://www.mortsdelarue.org/