Conflit AP-HP : Martin Hirsch veut rouvrir les négociations

Martin Hirsch souhaite rouvrir les négociaitons sur la réorganisation du temps de travail au sein de l’AP-HP, après un conflit qui dure depuis un mois et demi.

Le conflit à l’AP-HP dure depuis un mois et demi, avec en prime trois jours de grève et des manifestations qui ont rassemblé 15 000 membre du personnel hospitalier, d’après les syndicats, sous la bannière « Retrait du plan de réorganisation du travail »

Martin Hirsch directeur général, propose de rouvrir les négociations sur la réorganisation du temps de travail. Dans une lettre aux syndicats envoyée vendredi dernier, il indique : « Force est de constater que ces documents de travail n’ont pas permis de réunir un consensus social minimum et qu’ils n’ont pu être considérés comme une base de discussions acceptable par les organisations syndicales ».

Les syndicats, de leur côté ,disent vouloir préserver 4 000 emplois menacés par un plan d’économie et les 35 heures qui représentaient un point de conflit.

La direction souhaite maintenant reprendre les négociations en remettant au centre des discussions « la qualité de l’emploi et les conditions de travail » et recueillir l’avis des salariés en proposant d’expérimenter de nouvelles organisations du travail dans des services volontaires.

Marisol Touraine avait appelé vendredi à la reprise du dialogue : « Je souhaite que le dialogue puisse s’engager parce qu’on a parfois le sentiment d’une difficulté à l’engager, que je regrette, a-t-elle déclaré. J’espère qu’une voie sera trouvée pour que ce dialogue puisse prendre place. »