Comme son nom l’indique, une tendinite est une inflammation des tendons, ces bandes de collagène qui relient les muscles aux os. Certaines personnes, du fait de particularités morphologiques (plante des pieds tournée vers l’extérieur ou l’intérieur, angle de rotation des chevilles important lors des mouvements), d’une mauvaise d’hygiène dentaire ou de la prise d’antibiotiques de la famille des quinolones (prescrits en cas d’infection urinaire), en souffrent plus souvent que les autres, mais ce sont surtout des erreurs lors d’une pratique sportive qui en sont à l’origine. Ainsi, l’absence d’échauffement, des gestes techniques répétitifs ou mal effectués, un surentraî­nement ou encore du matériel, un terrain inadaptés peuvent être responsables de lésions des tendons, voire d’une rupture d’une partie des fibres de soutien.

La douleur se ressent parfois même au repos et irradie jusque dans le muscle. Prévenir la survenue de tendinites, c’est respecter quelques règles élémentaires, nécessaires à la pratique de son sport favori en toute sécurité. Et d’autant plus après 40 ans, car avec l’âge les tendons perdent de leur souplesse et deviennent plus fra­giles.

Ainsi, commencez systématiquement votre séance par une période d’échauffement afin de bien préparer chaque muscle aux contraintes physiques. Pensez aussi à vous hydrater durant l’effort, environ toutes les vingt minutes, cela protégera vos tendons et articulations et évitera les crampes. Si vous effectuez continuellement les mêmes gestes, par exemple au tennis ou lors de travaux de jardinage et de bricolage, essayez de vous arrêter quelques minutes toutes les heures.

Enfin, ne lésinez pas sur le matériel, achetez des chaussures et du matériel adaptés au type de sport que vous pratiquez. Dans les magasins spécialisés, des conseillers sont là pour vous aiguiller. Prenez au ­besoin quelques cours auprès d’un professionnel qui vous apprendra les bons gestes techniques. Vous y gagnerez par ailleurs en efficacité.