Navigation article

Addictions

Cigarette : les idées fausses ont la vie dure

Quelles sont les substances nocives de la cigarette ? Que contient la fumée de tabac ? Vapoter est-il dangereux pour la santé ? Le Dr Souvet, cardiologue et président de l'association Santé et environnement a réalisé de petites enquêtes auprès de ses patients fumeurs.

Environ 16 millions de Français fument et plus de 54 milliards de cigarettes sont vendues chaque année dans l'Hexagone. Le tabagisme est considéré comme responsable de plus de 73 000 décès prématurés en France. 90 % des cancers du poumon sont dus au tabagisme. Il est un véritable problème de santé publique et beaucoup d'idées fausses perdurent sur la cigarette.

Le Dr Pierre Souvet, cardiologue et Président de l'Association santé environnement France, (Asef), réalise de petites enquêtes auprès de ses patients fumeurs pour déterminer leur niveau de connaissance sur le tabac.

Vos patients connaissent-ils les substances dangereuses présentes dans la cigarette ?

Quand je demande à tous les patients fumeurs si la nicotine présente dans la fumée de cigarette est cancérigène, bouche les artères, détruit les poumons quasiment tous me répondent : OUI. Erreur ! La nicotine est une substance qui va au cerveau. C'est elle qui est responsable de la dépendance qui va être accentuée par d’autres substances présentes dans la fumée.

C'est la fumée qui est donc nocive ?

Oui, c'est le reste de la fumée qui est très nocif pour la santé avec des centaines de substances pouvant provoquer des cancers, des infarctus, des pathologies pulmonaires graves. Une fois allumée, la cigarette devient une véritable usine chimique. Sa combustion provoque la formation de très nombreuses substances toxiques, dont les goudrons, des gaz toxiques (monoxyde de carbone, oxyde d’azote, acide cyanhydrique, ammoniac) et des métaux lourds (cadmium, mercure, plomb, chrome). Pour information, un fumeur qui fume un paquet par jour inhale 250 ml de goudrons par an, soit l’équivalent de deux pots de yaourt.

La cigarette électronique est-elle efficace pour arrêter de fumer ?

La e.cigarette est un bon outil comme d’autres substituts. On y trouve certains aldéhydes toxiques et un irritant l’acroléine, mais ce n’est rien en comparaison de la toxicité de la fumée de cigarette ou de cigare.

Est-elle nocive malgré tout ?

Il faut savoir vapoter, sans aspirer trop fort la vapeur pour ne pas irriter les poumons et surtout mettre une dose de nicotine suffisante. Ce que les personnes qui essaient ne font pas suffisamment. Par la suite, ils pourront à leur rythme, diminuer la dose de nicotine pour finir par s’en passer complètement.

Est-ce un bon moyen pour arrêter définitif de fumer ?

Selon le dernier rapport de l'observatoire des drogues et de la toxicomanie concernant les vapoteurs la moitié (51 %) des enquêtés qui déclarent utiliser simultanément du tabac et la cigarette électronique affirment spontanément que leur objectif principal et ultime est d’arrêter toute consommation de ces deux produits. Parmi les motifs évoqués, viennent ensuite, loin derrière, la réduction de la consommation de tabac mais sans arrêt complet (11,5 %) puis le remplacement du tabac par la cigarette électronique (8,2 %), ce qui peut s’apparenter dans les deux cas à une forme de réduction des risques. Les autres utilisateurs mettent en avant la moindre dangerosité pour la santé, la diminution des désagréments du tabac, celle des dépenses et le fait de pouvoir vapoter partout.

A noter : la ministre de la Santé, Agnès Buyzin a annoncé vouloir augmenter le prix du paquet de cigarettes progressivement. Il devrait atteindre les 10 euros en 2020.

Vos réactions

Dans la même rubrique

Santé

En direct de notre blog

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction